Énergie nucléaire, la grippe pour tout en savoir

Deux titres chez le même éditeur pour en savoir plus, ne pas tout mélanger, ne pas stresser à cause des fake news sur le web. On va s’intéresser avec de vrais scientifiques à l’énergie nucléaire et, sujet indirectement d’actualité, la grippe. EDP Sciences édition proposent deux titres clairs et bien présentés qui vont permettre de tordre le cou à beaucoup d’ idées reçues. A lire, car essentiel, en ces périodes estivales bien que troublées où on a aussi le temps.

Au Cœur de l’énergie nucléaire est signé par Peb et Zoé Thouron. Vulgarisation certes mais pointue préfacée par Philippe Stohr du CEA. Comment est construit, fonctionne un réacteur atomique ? Crayons, fission nucléaire, neutron, comment pilote-t-on un réacteur ? Adapter la production, la puissance sinon boum ? Tout ça c’est le début de l’aventure atomique quand on se plonge dans cet ouvrage très didactique, clairement illustré et dont les textes, courts apportent les bonnes réponses à un novice bien sûr. Des comparaisons amusantes, teintées d’humour, scientifique (on ne rigole pas non plus car le sujet est d’importance). La joie des atomes, les dislocations, bon on ne vous dit pas qu’il faudra quand même un peu d’attention pour bien assimiler toutes ces infos accessibles à tous, sans oublier les déchets qu’on doit bien éliminer. Environnement, la clé du champ de tir et quid de l’avenir de l’énergie nucléaire ? De bonnes questions et des réponses dans cet ouvrage très bien conçu.

Au Cœur de l’énergie nucléaire, EDP Sciences, 17 €

La Grippe, un virus, des canards et des hommes est de Pierre Bessière et Yohan Colombié-Vivès. Elle ne date pas d’hier et on en trouve trace au XVIe siècle. Un virus, on le sait, avec des canards qui file le rhume, la toux à un Grec. Épidémie qui allait se répéter au fil des siècles. Le virus n’est pas un microbe comme les autres car sans cellule, un sournois. Donc il envahit les nôtres, croquis à l’appui. Un virus ne vit pas vraiment mais il aimerait bien ce qui ne l’empêche pas de semer la pagaille. C’est une famille nombreuse le grippal et peut toucher humains avec le B comme animaux avec le A. On suit ? Bon. Son objectif c’est l’arbre respiratoire et il va falloir se battre. C’est son ARN qui trahit le virus et faire réagir les cellules avec ses interférons. Anticorps aussi et mémoire immunitaire. Mutations, pandémie, on est dans le vif du sujet car grippe et Covid même combat. Une comparaison boucle l’ouvrage. La suite, on vous la laisse découvrir avec ces pages très illustrées avec retour sur le passé et la grippe espagnole qui a ciblé les jeunes adultes avec au total 50 à 100 millions de morts. Allez on garde le moral. Un bouquin indispensable.

La Grippe, un virus, des canards et des hommes, EDP Sciences, 19 €