Athanagor Wurlitzer, obsédé et amoureux

Athanagor Wurlitzer Une réédition d’un classique de Maëster, celle d’Athanagor Wurlitzer, obsédé sexuel, que Maëster réalisa pratiquement en même temps que les édifiantes aventures d’une certaine Sœur Marie-Thérèse des Batignolles. Avec Athanagor, Maëster montre tout son talent pour un humour décapant et son sens de la caricature qui n’est pas filiation avec Gotlib dont il reprendra l’inspecteur Charolles.

Athanagor Wurlitzer est un garçon bien sous tour rapport. Car c’est bien de rapport dont il est question dans son obsession pour les femmes dont il tombe amoureux à chaque instant. Résultat il se met dans des situations impossibles et ne conclue pas pour autant comme disait le personnage de Michel Blanc dans Les Bronzés.

Maëster pratique la dérision, ne renie pas Tex Avery et son loup, et accumule les gaffes. Un danger public Athanagor Wurlitzer dans ces histoires courtes complètement disjonctées parues dans Fluide et rassemblées dans cette intégrale enrichie de dessins inédits. Athanagor Wurlitzer connaît les Bidochon et Maëster dit tout sur la genèse de cette obsession pour laquelle il ne plaide pas coupable. On l’absout pour cause de rires avec préméditations.

Athanagor Wurlitzer, Obsédé sexuel, l’intégrale, Glénat, 25,50 €

Obsédé sexuel