L’Ange aux ailes de lumière T2, rassembler les différences

La fin du diptyque L’Ange aux ailes de lumière dont on avait apprécié le tome 1. Les deux enquêteurs envoyés par la Confrérie des Étoiles sont partis à la découverte de planètes où se sont établis des colons terriens. Mais ils ont oubliés leurs origines, d’où ils venaient et les deux émissaires vont mettre les pieds dans le plat en se mêlant d’un conflit local. Au risque de provoquer une guerre entre deux factions aux différences étonnantes. Une adaptation des Planètes orphelines de Julia Verlanger. On retrouve Harry Bozino au scénario et Carlos Magno au dessin pour cette saga mouvementée mais innovante et bien cadrée. Sortie le 10 juin.

L'Ange aux ailes de lumière Sur Vaeroya, une navette de colons, le Noé 33, s’est écrasée. Un virus les a décimés. Mais certains ont pu s’en tirer et créer une colonie où il a fallu tout réinventer pour cause de pertes des données archivées. Des milliers d’années après, Jatred et Valika se sont écrasés sur la planète et semblent prisonniers. Mais de qui ? Ils se souviennent d’un personnage ailé. Ils retrouvent des objets marqués Noé 33, un vaisseau terrien porté autrefois disparu. Ils sont enlevés dans les airs par deux hommes aux ailes déployées qui les déposent au sein d’une caverne remplie de créatures similaires. Ils sont interrogés et se présentent comme des descendants de ceux qui ont fondé leur colonie sur la planète. Mais les ailés, surnommés les anges, sont eux-aussi des pionniers qui ont muté et non pas été tués par ce virus qui annonçait en fait leur évolution. Il s’opposent désormais aux autres survivants qui les avaient abandonnés et qui ont constitué une société moyenâgeuse en régression.

L'Ange aux ailes de lumière

De bons Samaritains, c’est le duo qui a sauvé une humaine enceinte d’un ange. Les deux tribus héritières de la Terre vont-elles se faire à nouveau la guerre où trouver une voie commune ? Superstitions, différences, pouvoir suprême et colonisateur, une histoire assez rétro et classique mais qui a su prendre son vol et de la hauteur. Le dessin est cadré, un peu froid cependant.

L’Ange aux ailes de lumière, Tome 2, Les Humanoides Associés, 14,20 €

L'Ange aux ailes de lumière