Les Oiseaux en BD, de sacrés volatiles

Une nouvelle collection chez Bamboo dont nous avions publié quelques planches en exclusivité. Les Oiseaux pointent le bout de leur bec sous la signature de Garréra et de Sirvent pour, une fois encore, apprendre en s’amusant sous le signe de l’humour. On les a vu de plus en plus nombreux ces derniers mois dans les jardins, une des causes du confinement. On les a vus revenir nicher dans les dunes sur nos plages désertes. Savoir faire la différence entre tout ces charmants volatiles est aussi l’un des buts de cette série qui apprend en faisant sourire. Un joli dessin à la plume de Alain Sirvent et des débuts très prometteurs, à tire d’ailes.

Les Oiseaux en bande dessinée Un oiseau, c’est quoi ? Il y en a qui ne peuvent pas voler et l’autruche est le plus grand du monde. Vive la taxinomie qui permet de les classer, un mot barbare qui est clairement expliqué par le dessin. Déjà avec les dinosaures il y avait des oiseaux et ils sont des cousins des crocodiles. Et oui. Le pigeon a été un combattant, un porteur de messages et l’émeu d’Australie peut atteindre à la course les 70km/h. Le faucon pèlerin a tout d’un avion de chasse. Le calao bicorne est un grand prudent. Le casoar à casque est l’oiseau le plus dangereux avec ses pattes aux griffes tranchantes.

Des oiseaux il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs. Ils font partie de notre vie et ont bien des choses à raconter. C’est ce qu’ont entrepris Garréra et Sirvent pour aussi nous dire qu’il faut faire attention à eux car ils pourraient disparaître. Oiseaux de nos jardins ou ceux plus lointains moins connus, ils vont vous faire sourire et bousculer aussi vos idées reçues.

Les Oiseaux en bande dessinée, Tome 1, Bamboo Édition, 10,95 €

Les Oiseaux en BD