Macbeth roi d’Écosse T2, passion et démons

On le connait à peu près tous, au moins de nom. Macbeth de cet excellent Shakespeare est sûrement l’une des œuvres les plus adaptées que ce soit au cinéma, à la TV, voire en BD. On sait depuis le tome 1 que Thomas Day a signé une mise en perspective dramatique, sauvage, sur un dessin de Guillaume Sorel qui est un véritable opéra graphique. Mais que serait Macbeth sans la lady du même nom ? C’est elle qui va être dans cette suite et fin la reine du ballet sanglant que son ambition cruelle, et son amour, lui fait danser. Et Sorel marque le tempo par un trait qui est un régal.

Macbeth roi d’Écosse

La reine est au Moulin du Soleil. Macbeth, roi d’Écosse s’inquiète. Car que cherche t-elle en ce lieu maudit ? Au pied des menhirs elle va passer un marché avec une vieille et trois tueurs. Le maître de Moray, Cuilén, doit mourir et sa famille avec lui. Mais le prix demandé pour le forfait va grimper. La reine rouge est impitoyable. Cuilén meurt, sa femme et son fils aussi. Comment la lady a-t-elle osé s’indigne Macbeth. Cuilén en savait trop et celui qui tue doit se taire à jamais. Pas de vengeance, l’épouse et l’héritier sont morts. Lucide, déterminée, intelligente, ambitieuse, la lady se décrit ainsi.

Le livre des fantômes

Le couple infernal va sombrer peu à peu dans la paranoïa. La reine aux mains rouges a la folie maligne et Macbeth sa marionnette. La folie se prépare à envahir les esprits et les fantômes a les hanter. Combats, pouvoir à conquérir ou à voler, tuer, éliminer ses ennemis, Macbeth arrivera-t-il à ses fins sans irriter des puissances supérieures ? Les dialogues sont percutants, lourds de sens. Lady Macbeth et son époux sont désormais les partenaires passionnés à jamais d’une danse macabre que Sorel colore de teintes vives et menaçantes. Du grand art.

Macbeth roi d’Écosse, Tome 2, Le livre des fantômes, Glénat, 16 €

4/5 - (2 votes)