La Brebis galeuse, drôle et éco-responsable

Elle a du caractère la brebis. La préface c’est Jean-Yves Ferri qui l’a croquée. Dans l’humour et l’écologie réunies. Permaculture for ever, une BD-éco responsable. La Brebis galeuse commence sa carrière qu’on lui souhaite longue et heureuse. Muriel Lacan a inventé la brebis la plus combattive du plateau du Larzac. Elle n’a pas eu des débuts faciles dans la vie. C’est peut-être pour cela qu’elle se la joue Zorro à la ferme la brebis galeuse.

La Brebis galeuseOrpheline mais futée, capable de reproduire l’espèce mais pas de nourrir une famille aveyronnaise, elle va ruer dans la grange. La vie de troupeau c’est pas vraiment son truc à cette brebis à l’œil au beurre noir. L’union fait la force et elle se découvre une âme de leader des foules en délire. Se faire traire, pas pour elle. Elle va tenter de s’évader et résiste aux béliers qui en feraient bien la mère de leur progéniture. Ceinture. Et quand elle découvre que son berger a un look punk revisité elle adopte le style. Pas le berger. A croire qu’elle a la gale avec sa tête à moitié rasée ce qui écarte les fâcheux. Mais elle va quand même prendre des baffes de la cheffe du troupeau. La révolution c’est pas une vie.

Planche après planche elle marque son pâturage la brebis galeuse et a des copains dont un corbeau intello sans oublier son pote le berger qui a tout compris de comment on se fait avoir version développement durable. Drôle mais fine bouche la brebis, ses neurones sont branchés sur le haut régime. Muriel Lacan qui l’a créée aussi. Sa brebis a du répondant, des réparties bien envoyées et va tout faire pour éviter une fin précoce et tragique. On attend la suite avec impatience de la saga responsable de ce quadrupède hors-normes, pertinent et sympathique.

La Brebis galeuse, T1 La vie de troupeau, Éditions du Larzac, 10 €

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 vote(s), moyenne: 3,80 étoile(s) sur 5)
Loading...