La Bande à Renaud, des potes et un chanteur

A l’origine La Bande à Renaud était un projet de deux albums de ses titres chantés par d’autres. Avec la version BD on est dans la même veine sauf que bien sûr ce sont des dessinateurs qui ont mis en images les chansons de Renaud. Le premier album est sorti en 1986 et la version 2016 est un mix qui ouvre sur le titre J’ai embrassé un flic qui colle plus avec l’actualité du moment. Reste qu’on retrouve ou on découvre avec plaisir ces variations graphiques et colorées sur l’univers de Renaud pour lequel il est difficile de ne pas avoir affection et respect pour son apport à la chanson française haut de gamme.

La Bande à RenaudDe J’ai embrassé un flic à Manhattan-Kaboul, ce sont 25 titres de Renaud qui sont dessinées. On aura toujours un faible pour Laisse-Béton d’André Juillard tant l’association des deux artistes fonctionne bien. Loisel avec Chansons pour Pierrot, Mistral gagnant par Max Cabanes, Le Retour de pépette par Margerin, Putain de camion par Tome et Janry, La Mère à Titi par Jean-Claude Denis sont autant de petits poèmes graphiques, musicaux où tout se mêle pour un résultat qui fait chaud au cœur.

On surfe sur la carrière d’un enfant terrible, d’un OVNI au talent novateur, sans limites. Pas évident de faire des choix sans oublier que Renaud est un fan inconditionnel de BD et que les auteurs présents ont été choisis par lui. Une compilation qui tient bien la route, sympathique et chaleureuse qui fait du bien aux yeux et aux oreilles, histoire d’amitié entre potes.

La Bande à Renaud, Delcourt, 18,95 €

La Bande à Renaud
Delcourt ®
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 3,00 étoile(s) sur 5)
Loading...
En lire plus sur: