L’Abominable Charles Christopher, T2 et les débuts de Gilgamesh

Le premier tome avait été une vraie découverte car Karl Kerschl bien que très connu aux USA et au Canada l’est beaucoup moins en France. Son personnage abominablement déroutant, Yéti au grand cœur et philosophe, Charles Christopher y était aussi pour beaucoup. Gentil Charles dans un monde de brutes et dans une forêt où les animaux vivent, commercent, se roulent mais dans la bonne humeur et pas pire que les humains. Charles est de retour pour une nouvelle livraison de strips au dessin pointu, réaliste, envahi par un vrai relief et une grande force évocatrice.

L'Abominable Charles ChristopherIl est un peu paumé Charles et va piquer au blaireau ses petits gâteaux de sève. Il n’aurait pas dû. Un lapin , un loup, ils vont être témoin de la leçon infligée par le blaireau à Charles. Commerce équitable, le loup confirme. Mais Charles désormais a une drôle d’odeur. Et les canetons vont l’obliger à faire trempette. Bourdons, souris, porc-épic, la vie grouille mais une cité lointaine va intéresser  Charles Christopher. Dans un cirque le lion et l’ours discutent pendant que le renard et le blaireau se penchent sur l’avenir du théâtre. Près de la cité Charles est repéré par des chats. Gilgamesh, au masque terrifiant va le provoquer en combat singulier.

Il n’ y a pas vraiment de logique dans ces scènes de vie campagnardes ou urbaines. Les personnages ont de l’humour mais aussi beaucoup de sérieux. On est étonné, séduit par la poésie inhérente aux aventures de Charles Christopher, à la faune qui règne sur les lieux. Un petit côté décalé avec sa dose d’absurde surréaliste ou par contre ultra-réaliste. Incomparable Charles Christopher, c’est ce qui fait son charme et son succès.

L’Abominable Charles Christopher, T2, Éditions Lounak, 19,95 €

L'Abominable Charles Christopher
K. Kerschl ®