Egon Schiele, scandaleusement génial

Un digression mais sur des bases tout à fait authentiques, Egon Schiele rejoint la collection Les Grands Peintres chez Glénat. Un personnage hors du commun, un peintre génial mort jeune qui a bousculé l’art contemporain, un scandaleux talent qui a été reconnu tardivement, Egon Schiele est le héros de cette mise en perspective signée Dimitri Joannidès et en images par Nicolas Sure au trait qui avait déjà accroché en particulier avec la série Détectives. Une balade au royaume de l’excès qui éblouit.

Egon SchieleEn 1912 Egon Schiele est en prison accusé à tort de viol. En Autriche à cette époque l’ordre moral règne et un peintre qui a pour modèles de très jeunes filles dont il retranscrit les pauses lascives a des soucis. Mais ses meilleurs amis vont tout faire pour l’aider quitte à même mettre le procureur aux goûts spéciaux dans une situation délicate. Sans oublier un certain docteur Freud et un certain Stefan Zweig pour appuyer leur combat. Tous ont une certitude, Schiele est un génie de l’art reconnu aussi par Gustav Klimt, autre grand peintre.

Schiele était un boute-feu mais quel talent. L’avantage majeur d’un album comme ce biopic est de donner envie, pour ceux qui ne le connaissaient pas de découvrir ses œuvres. On sera choqué, étonné, séduit et bouleversé. Un travail enthousiasmant des deux auteurs.

Les Grands Peintres, Egon Schiele, Glénat, 14,50 €

Egon Schiele