La Mule et le sanglier, courage et volonté

C’est l’un de ces faits divers d’exception qui font l’actualité mondiale, tiennent en haleine le public et reposent sur un suspense insoutenable. En juin 2018, douze gamins, membres de l’équipe de foot des Sangliers et leur jeune coach, au nord de la Thaïlande, se perdent dans la grotte de Tham Luang. Un espace mal connu et surtout rapidement envahi par les eaux par une mousson précoce. Où sont les enfants et, une fois retrouvés par des plongeurs, comment les extraire de ce piège mortel où l’air se raréfie ? Dans la Mule et le Sanglier, on vit au plus près de l’évènement, les angoisses de tous, le courage des jeunes footballeurs, pour enfin, on le sait, que l’espoir renaisse. La fin sera heureuse. Léa Hybre et Thierry Falise, qui a écrit le livre dont est adapté la BD, signent cette aventure hors normes qui est non seulement une leçon de vie mais aussi une épopée digne d’un scénario de film catastrophe. On aurait dit alors, impossible. Et bien non, tout est vrai.

La Mule et le sanglierLe nord de la Thaïlande, près du Laos, des parents s’inquiètent. Où sont passés leurs enfants qui étaient partis s’entraîner au foot ? Une partie de l’équipe est allée visiter, pour des raisons inconnues, la grotte de Tham Luang, une vaste caverne très longue, qui selon la légende cacherait une cité invisible. La pluie violente a complètement inondé les lieux. Les enfants veulent revenir vers la sortie. Impossible. Leurs parents alertent les autorités. Un anglais qui vit en Thaïlande, David Bradley, rejoint les lieux. Les Seals thaïlandais sont mandatés mais n’apprécient pas une participation étrangère aux opérations de secours. D’autant qu’on n’a pas réussi à localiser les enfants. Dans la grotte sous l’autorité de leur coach, ils pratiquent une forme de méditation qui va leur permettre de tenir sans nourriture pendant de nombreux jour. Les plongeurs Seals n’arrivent pas à passer le goulée pour poursuivre les recherches. Bradley demande à trois plongeurs spécialisés anglais de les rejoindre. Alan, Gary et Andrew débarquent et se heurtent aussi à des difficultés qui semblent insurmontables. Toute la presse internationale est désormais braquée sur l’opération de sauvetage. On pompe l’eau mais la pluie continue.

L'incroyable aventure des enfants de la grotte

On sait bien sûr que tout se finira bien. Mais c’était aussi compter sur la volonté de ces enfants formés à culture asiatique pleine de sagesse et de bon sens. Pas sûr que des petits européens aient aussi bien tenu le coup. On sait aussi quel tour de force sera leur ex-filtration endormie à travers les galeries noyées par les eaux. Enfin, l »album au dessin souple, soigné, à la mise en page maîtrisée, sans mélo inutile, est une leçon de courage et de spiritualité bien vécue. Solidarité, mise de côté des questions d’ego, efficacité pour une aventure que l’on peut lire dès l’âge de 8 ans et tout public. Une belle histoire pour une fois qui finit bien.

La Mule et le sanglier, L’incroyable aventure des enfants de la grotte, Massot Éditions, 20,90 €

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*