Tous les secrets de la Licorne, Haddock est Hadoque

D’abord c’est un bel album, toilé, copieux et superbement illustré. Ensuite il dit tout sur les secrets de la Licorne, ce bateau devenu mythique dans l’univers d’Hergé en donnant son nom à l’un de ses meilleurs albums. On sait tous comment Tintin a trouvé la maquette de ce galion royal du XVIIe siècle, comment le capitaine Haddock va pouvoir remonter à ses lointaines origines et au final s’acheter le château de Moulinsart. Mais la Licorne n’a pas tout dit et c’est Yves Horeau spécialiste de la Marine de Louis XIV qui nous embarque à bord du trois-mats accompagnés de Jacques Hiron et de Dominique Maricq archiviste des studios Hergé qui ont sorti pour l’occasion des trésors qui valent bien celui de Rackam le Rouge.

Tous les secrets de la LicorneOn remonte aux sources, celles d’Hergé qui était un passionné de marine. On sait que c’est à Paris qu’il y a au musée de la Marine quelques-unes des plus belles maquettes d’époque. Il y est peut-être allé. Hergé avait aussi aimé L’Île au trésor de Stevenson qu’il avait illustré dans le Petit Vingtième. Sans oublier l’influence de Robinson Crusoé de Defoe. Alors il ne reste plus à Tintin qu’à acheter la Licorne au marché aux puces pour l’offrir à Haddock. La Licorne est finalement assez fidèle à un navire de la Royale française. Il lui faut un capitaine, ce sera le chevalier François de Hadoque. Hergé va peaufiner sa Licorne même si il commet quelques erreurs pour les fans pointilleux. Dans ses carnets de croquis reproduits dans le livre on découvre comment il a croqué la Licorne, la première version. Il y en aura une seconde, preuve à l’appui au superbe château arrière. Et une troisième plus fidèle à un authentique vaisseau de cette époque. On suit à travers les cases et les planches ces évolutions jusqu’à une maquette de Gérard Liger-Belair ami d’Hergé.

Tous les secrets de la LicorneIl y aura aussi tous les héros, les personnages des deux albums. De la Licorne à Rackman, Haddock retrouve le passé familial. Le marin barbu des débuts va acquérir un quartier de noblesse. Haddock et Hadoque ne font plus qu’un. Le rhum sera lui aussi d’époque découvert dans les flancs de la Licorne. Normal pour une histoire de pirates. Abordage, trésor, soute à poudre et Sainte-Barbe, ce sont 180 pages et 300 illustrations qui viennent étayer ces recherches passionnantes, éclairées. Le sous-marin requin de Tournesol est de la fête, des strips, des planches, crayonnés, des maquettes et des pistes vers d’autres albums de Tintin, on est à bord de l’un des plus célèbres navires du 9e art pour le plaisir de retrouver aussi des saveurs enfantines de lectures envoûtantes et jamais oubliées. Un peu en avance mais un très beau cadeau de Noël possible.

Tous les secrets de la Licorne, Gallimard Moulinsart, 35 €