Perico T2, la fin de la piste et une expo chez Champaka à Paris

Fin de la cavale et de la piste pour Livia et Joaquim partis de La Havane à l’aube de la révolution castriste. Les deux tourtereaux ont des tueurs aux fesses. Pas malin de piquer dans la caisse. En prime ils ont le don de se mettre dans la panade. Une suite musclée et pas tendre pour ce diptyque dans la lignée des polars noirs des années cinquante avec Régis Hautière au scénario et le toujours remarquable Philippe Berthet au dessin si séduisant.

Perico Une halte qui dégénère en Floride, un « pro » de la gâchette qui veut les retrouver à tout prix, la galère continue pour Livia et Joaquim. Il va y avoir une erreur de casting mais Livia se fait piéger mais Joaquim est mail, prêt à tout pour survivre et la sauver. Cela va les rapprocher les fuyards. De rencontre en flics ripoux ils arriveront à Hollywood mais toutes les bonnes choses ont une fin plus ou moins heureuse.

Un petit air de Guet-apens avec McQueen, ce Perico mais en héros plus juvénile. Une fuite sans retour, perdue d’avance ? C’est le ton que lui a donnée Hautière. Pas de gentils ou de méchants, que des personnages qui iront au bout de leur destin. Depuis Pin-up ou Sur la route de Selma, Philippe Berthet a un dessin qui lui est propre, ligne claire en rondeurs, en traits souples et durs si besoin, du grand art en particulier quand il est bien servi en scénario. Ce qui est le cas avec Perico.

Perico, Tome 2, Dargaud, 13,99 €

A l’occasion de la parution de Perico tome 2, une exposition de planches originales et dessins inédits de Philippe Berthet aura lieu à la galerie Champaka à Paris. Le scénariste est Régis Hautière. Le vernissage est prévu le mercredi 1er octobre à 18h30, au 67 rue Quincampoix. Les auteurs seront à Paris à cette occasion.

Perico