L’Orphelin de Perdide, une saga piquante

Un des titres qui paraissent dans le cadre du partenariat Comix-Buro et Glénat dont ligneclaire a longuement parlé avec La Mort Vivante. Avec L’Orphelin de Perdide on est dans un space opéra où un gamin paumé sur une planète va être secouru par une sorte de Han Solo à cheveux bleus ami de la famille. Et il va s’en passer des choses sur un scénario bien agencé en deux tomes et mouvementé de Régis Hautière (La Guerre des Lulus) que l’on retrouvera chez Comix pour d’autres titres. Au dessin c’est Adrian parfait dans ce style de récit. A noter que L’Orphelin de Perdide est une adaptation d’un roman de Stefan Wul.

L’Orphelin de Perdide Il aimerait bien mettre à l’abri ses amis qui vivent sur Perdide avec leur fils Claudi. Max est obligé de partir en catastrophe car il est recherché par la police interstellaire. On lui confie un émetteur en forme d’œuf qui leur permettra de communiquer en cas de danger avec ses amis. Max s’éloigne de Perdide et par un saut quantique échappe à ses poursuivants. Sur Perdide les colons sont attaqués par des frelons géants. Seule Claudi et sa mère réussissent à s’échapper dans une navette de secours bientôt en panne. Ils continuent à pied, Claudi sur Sami sorte de petit cheval à museau de tapir. Pendant ce temps Max est en panne sur une planète où d’étranges passagers potentiels demandent de les amener. Mais un drame se joue autour de Claudi et de sa mère poursuivis par les frelons. Elle confie un œuf comme celui de Max à Sali en lui ordonnant d’écouter ce qu’il lui dira.

Une réelle intensité dramatique, une multitude de personnages attachants, pleins de vie, et un héros qui a aussi un petit air de Valérian. Adrian a cette touche très particulière des dessinateurs espagnols comme par exemple Jordi Lafebre, ce qui est un compliment. Le petit Claudi est adorable dans un monde violent au look très dessin animé de haut vol mais sans trop de gentils. Hautière a bien fouillé son scénario. Il y aura une suite car on est sur un diptyque.

L’Orphelin de Perdide, Tome 1, Claudi, Comix Buro-Glénat, 14,50 €

Claudi