Sam a des soucis, Lily est revenue

Pas fréquent qu’on puisse parler d’un titre sympa, agréable, qui traite mine de rien de problèmes d’ados sans pour autant tomber dans le vulgaire, la violence gratuite. Une bonne histoire en fait à échelle humaine. On avait beaucoup aimé ce qu’on pourrait appeler un tome 1, Lily a des nénés signé par Geoff qui donne, avec Sam a des soucis, une suite aux aventures de la jeune fille dans un petit village breton. Cette fois les garçons vont faire une bêtise et Sam a le beau rôle. Des couleurs directes très expressives sur un trait bien formé, élancé, Geoff va ravir son public qu’on lui souhaite nombreux.

Sam a des soucis Lily a rompu avec Joshua. C’est ce qu’elle annonce à sa copine Alyson. Quand devant leurs yeux une voiture fait un tonneau. Mais il y a eu un avant l’accident, sept jours auparavant. Sam, Joshua et Titouan forment une bande de copains. Sam, qui est le narrateur, a le surnom de molasse. Joshua c’est le garçon le plus populaire du coin. Un beau mec qui fait rêver les filles. Dans la décharge du village, ils trouvent un pistolet. Chez le grand-père ils découvrent au grenier des uniformes allemands qui y sont depuis la fin de la guerre. Ils se déguisent et pistolet au poing ils tentent d’effrayer les automobilistes qui passent sur la route. Au bout de la seconde tentative, Joshua se plante au milieu de la route l’arme au poing. Le résultat va dépasser ses espérances. La voiture fait un tonneau. Sam réagit devant les filles pour témoins.

Comme quoi, les grosse bêtises dépassent souvent leurs auteurs, surtout quand ce sont des enfants. Geoff décortique bien le phénomène. Et ses conséquences à tout niveau. Très bien rendus aussi les rapports, les réactions des enfants, le héros du jour, les trahisons, les conséquences et la douceur des sentiments. Un album tout public. Une vraie chaleur humaine s’en dégage. Geoff confirme.

Sam a des soucis, Casterman, 14 €

Sam a des soucis