Koralovski, le pétrole et les oligarques

Viktor Koralovski est un oligarque russe. Et accessoirement en prison. Cet ancien magnat du pétrole a déplu au président de la fédération de Russie. Philippe Gauckler s’est inspiré du personnage bien réel de Khodorkovski que Poutine a poursuivi, interné puis libéré. Dans cette nouvelle saga de la collection Troisième Vague, Viktor Koralovski est le héros qui a découvert avant les autres que le pétrole finalement il y en avait encore beaucoup.

KoralovskiViktor Koralovski est au goulag avec les fortes têtes quand, soudain, une attaque de sa prison menée par des professionnels libère tous les condamnés. Sauf que c’est lui que les condamnés veulent récupérer et que Viktor Koralovski se fait la malle tout seul aidé par Dimitri, un ex-journaliste, et Serguei. La prison est rasée par un missile. Les trois hommes tentent de passer en Finlande pendant qu’à New York une journaliste découvre qu’une bombe a été placée pour exploser pendant le séjour de président russe, Khanine. Les pions sont désormais en place. La CIA joue aussi sa carte et l’économie pétrolière est sur la sellette.

Pas mal l’idée de s’inspirer de la crise russe, de ses magnats dont les fortunes défient toute concurrence et d’un président tout puissant prêt à tout. Viktor Koralovski est l’ange déchu mais façon gentil qui se bat contre les vilains. Le pétrole, il en reste mais c’est la bourse qu’il faut aussi contrôler. Gauckler maîtrise scénario et dessin. Un petit plus encore à apporter au trait, une ligne assez claire réaliste qui fonctionne bien.

Koralovski, Tome 1, L’Oligarque, Le Lombard Troisième Vague, 12 €

L'Oligarque