Warm Up T2, ça passe ou ça casse

On attendait avec impatience ce tome 2 de Warm Up. Renaud Garreta a embarqué ses héros, deux frères, pilotes de motos hors pairs, dans une sale affaire de go fast et de courses truquées. Nathan, l’ainé, a été victime d’un accident en course. Ce qui n’empêche pas son cadet de continuer à tremper dans des combines douteuses. Un tome 2, À tombeau ouvert chez Dust éditions, aussi prenant que le premier. Plus peut-être, car cette fois les drames auront des issues tragiques. Renaud Garreta maîtrise aussi bien le sujet que le dessin.

Warm Up Nathan est dans le coma après son accident sur circuit. Son frère Chad se sent responsable et noie dans l’alcool sa détresse. Il va tenter quand même de réagir et se faire embaucher comme mécano. Chad est aussi bon pilote moto que Nathan. C’est ce qui va le faire choisir par des truands pour un casse dont il devra assurer la fuite des braqueurs en moto. Au cas où. Chad passe aussi un test sur circuit et étonne le chef de course. Mais tout va déraper, de l’état de santé de Nathan au désir de vengeance de Chad envers ceux qui ont obligé son frère à truquer sa course. Ça passe ou ça casse.

Hormis le plaisir de lire une bonne BD de motos, on est aussi séduit par l’enchaînement nerveux du scénario de Garreta. Très cinématographique, son histoire est bien découpée. On sent aussi sa parfaite connaissance du monde des motards qu’il a su rendre accessible par tous, appuyé par un dessin réaliste bien tourné.

Warm Up, Tome 2, À Tombeau ouvert, Dust, 13,95 €