James Joyce, un homme multiple

Le défi était de taille. James Joyce est un incontournable de la littérature mondiale, un vrai poids-lourd. En écrire une biographie en BD pouvait se révéler délicat. Et pourtant, au contraire. Cet Irlandais atypique était le rejeton d’une famille nombreuse et très tôt s’invente son monde par réaction à ses origines modestes. Il comprit jeune que la vie pouvait être assez amusante à condition de ne pas respecter les règles établies, puritaines entre autres.

James JoyceUn rebelle dévoré par un feu antérieur, Joyce est un roman à lui tout seul. Eternel voyageur, incompris à ses débuts, rejeté, il épouse Nora et poursuit son combat en Suisse, en Autriche et l’Italie. Insatisfait chronique et génial dans son délire, Joyce il rentra en Irlande qu’il quitta à jamais en 1912. Il commence alors à être publié. La suite c’est le succès et la célébrité, Paris dans les années vingt.

Alfonzo Zapico trace une biographie très riche et complète de Jones. On connaît mal Joyce en France, au moins l’homme si ce n’est l’œuvre avec Dedalus ou surtout Ulysse. Le dessin de Zapico est expressif, dans un ton qui mène à une vision de reportage BD chaleureux, souligné par un noir de contour. 232 pages pour découvrir si ce n’est comprendre Joyce. Zapico a été récompensé en Espagne pour cette somme consistante.

James Joyce, l’homme de Dublin, Futuropolis, 27 €