France Inter en direct d’Angoulême le 29 janvier 2021 toute la journée pour la remise des prix

Grâce à leur partenariat, France Inter et le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême font vivre la bande dessinée ce vendredi 29 janvier 2021 de 9h à 22h avec à 18h la diffusion en direct sur franceinter.fr, de la Cérémonie de remise des Prix du Festival. Au-delà de ce premier mois de l’année, le Festival d’Angoulême et France inter donne aussi rendez-vous avec l’espoir, l’espoir de retrouvailles à Angoulême du 24 au 27 juin prochain.

France Inter - FIBD 2021

Par ces temps compliqués pour tous les acteurs culturels, la radio de service publique n’hésite pas à s’engager plus que jamais aux côtés du Festival afin de célébrer le 9e art. Pour la première fois, sur son antenne, elle consacrera une journée spéciale à la bande dessinée, le vendredi 29 janvier de 9h00 à 22h00. Fidèle à sa dimension crossmédia, elle diffusera même en direct à 18h00 sur franceinter.fr, la Cérémonie de remise des Prix du Festival, qui se tiendra sur la Scène National d’Angoulême et sera animée par Thomas VDB.

France Inter - FIBD 2021

Tout au long de cette journée se succèderont dans les programmes et tranches d’information, autrices, auteurs, membres des jurys, personnalités amateurs du 9e art. Clin d’œil supplémentaire, un jeu des 1000 € « spécial BD », sera délocalisé à Angoulême, capitale mondiale de la bande dessinée, et fera l’objet d’un direct de 12h30 à 13h00. Via cette synergie qu’il trouve avec France Inter, le Festival souligne en creux qu’il a la volonté, encore et toujours, de générer un discours critique sur la bande dessinée en tant que forme d’expression artistique, de valoriser toutes les formes de bande dessinée dans les contextes les plus variés (universitaires, pédagogiques, ludiques…) et de donner la parole à tous ceux qui participent de l’écosystème du 9e art, au premier rang desquels ses autrices et auteurs.

Le Festival d’Angoulême tient à évoquer l’engagement de France Inter, forte de ses 7 millions d’auditeurs, pour valoriser la bande dessinée tout au long de l’année. Il lui apparaît que, par le biais de toutes ces réalisations en faveur du 9art, France Inter réaffirme sa position de média prescripteur comme elle le fait dans d’autres domaines artistiques et notamment le cinéma ou la musique.