Une Année au lycée T3, Bac une fin en soi ou le début de la fin ?

La rentrée scolaire, c’est pour très bientôt. Et le tome 3 d’Une Année au lycée tombe à pic pour rappeler à la classe laborieuse (enfin presque) des élèves de terminale que l’enjeu de leur année c’est la Bac, ce truc, ce machin, que pratiquement tout le monde a car l’Éducation Nationale a pour mission de flirter avec les 100 % de reçus. Quant à la suite, l’après Bac, cela reste un grand mystère. La fin ou le début de la fin ? Pas de polémique inutile. On savoure plutôt l’humour de Fabrice Erre, son trait si reconnaissable et sa parfaite connaissance du milieu de l’enseignement. Normal il est prof mais ce qui pour autant ne lui donnait pas ce talent exquis de rendre compte d’une réalité au quotidien qui est à mourir de rire, parfois jaune, certes.

Une Année au lycéeQui se prépare le plus à une année de terminale ? Le prof ou l’élève ? Le prof qui voit les vacances se terminer, la ronde des copies revenir, la rentrée profiler son spectre odieux à l’horizon. Il fait ses courses, le prof. La trousse, le cartable, le costard, histoire de ne pas passer pour trop ringard face à une population sans pitié qui sait quand même que l’échéance terrible, le Bac, c’est pour cette fois. Il va affronter ses élèves qui ont parfois le QI d’une huitre pas fraiche, tenter d’intéresser une jeunesse no future à un état des lieux déprimant. Comment expliquer une mauvaise note ? Un défi intellectuel. Il y aura enfin les révisions, le dernier sprint. Le prof va surveiller les épreuves et corriger avec bienveillance les copies. De quoi faire une déprime mais, bon, on est prof ou on l’est pas.

Fabrice Erre
Fabrice Erre qui repart sur un projet avec Fabcaro. JLT ®

Fabrice Erre est en grande forme, une fois encore. Il finit par signer l’encyclopédie universelle des profs modernes alors que le sien semble approcher l’âge de la retraite, mélange de Tournesol et de Nimbus mâtiné du Doc, héros de Retour vers le futur. On se régale, on surfe sur cette chronique à la fois joyeuse (publié sur le blog du Monde) mais terrifiante de notre éducation si nationale. Faut vraiment avoir la foi. Fabrice Erre ne refuse aucun sujet, attentats compris, mais avec cette intelligence subtile qui en fait un des auteurs les plus sincères et authentiquement drôle du moment. A suivre avec un western très bientôt en duo avec Fabcaro.

Une Année au lycée, T3 Troisième guide de survie en milieu bachelier, Dargaud, 17,95 €

Troisième guide de survie en milieu bachelier
Fabrice Erre. ®