40 Éléphants T3, fliquettes et nones au menu

Virginie Augustin l’avait annoncé à ligneclaire lors de son passage, l’an dernier, à la Comédie du Livre à Montpellier. Oui, ses 40 Éléphants dont Kid Toussaint signe le scénario, auraient bien une suite, voire plusieurs. C’est chose faite puisque vient de sortir Dorothy, la poinçonneuse, un one-shot où on retrouve toute la bande des Éléphants. Elle va avoir à affronter non seulement une brigade de femmes flics mais aussi un tueur en série qui adore étrangler les bonnes sœurs. Ce qui est mauvais pour le petit commerce local. Aux commandes l’inspecteur Sacks qui a baladé Florrie, son agent infiltré, et la douce Dorothy qui a une fâcheuse tendance au meurtre gratuit. Le quartier d’Éléphants et Castle a besoin de retrouver l’ordre et la paix. Pas sûr que ce soit simple et sans conséquences désagréables.

40 ÉléphantsIl monté une brigade de femmes policiers, Sacks, car malgré l’arrestation des Voleurs de Stocker, c’est toujours un piège le quartier. Les filles des 40 Éléphants règnent en maître. Sacks lâche ses poulets dans la rue avec à leur tête la sergent Dolores Kelsey, mais elles tombent sur les Éléphants qui les démolissent. Dorothy, en frappant une flic, se souvient de son enfance dramatique à l’orphelinat religieux où une supérieure l’obligeait à battre ses camarades punies. Deux nones sont assassinées sur le territoire des Éléphants. Dorothy devient, même pour ses amies, un suspect en puissance. Les Éléphants préparent un gros coup sur un agent de change et enferment provisoirement Dorothy. Elle continue à se souvenir de sa jeunesse et de la gentille mais pas désintéressée Sœur Espérie. Déguisé en flic femme, en none, en mariée, les Éléphants braquent l’agent de change mais les choses tournent mal. Emma, leur chef est arrêtée. Le déguisement de none va porter malheur à Lydia qui le portait.

Joliment monté ce scénario qui permet à la fois de retrouver toute la bande, donne un coup de projecteur sur cette brigade policière féminine qui a bien existé, ajoute un suspense très ambigu avec ce tueur en série, brouille les pistes. Les Éléphants vont devoir enquêter pour découvrir qui est le tueur. Donc doute mais… Bien ficelé et ouvert, cet album est aussi superbement dessiné par Virginie Augustin qui donne aux personnages toute leur authenticité, ce qui n’est pas simple. On ne les lâche pas ses étonnants Éléphants. Un vrai plaisir.

40 Éléphants, Tome 3, Dorothy, la poinçonneuse, Grand Angle, 14,90 €

Dorothy, la poinçonneuse