Harden tome 0, délire sanglant

Un thriller violent d’un bout à l’autre, sanglant, gore. Joaquim Diaz signe Harden Tome 0 (le 1 est paru en 2013) qui a pour cadre les gangs de L.A. Un ancien petit truand, qui est partie faire la guerre en Irak, veut rompre avec son ancien milieu. Bien sûr, il va y avoir dérapage. L’ex-commando, à la Rambo en mille fois plus jeté et sous acide, va faire le ménage avec en prime des bourdons dans la tête et un fantôme à ses côtés qui le pousse à la consommation. Un grand délire souvent gratuit qui laisse froid.

Harden Il est pas vraiment sympa le type masqué qui cherche Carlos. Et il tousse. Los Angeles où il sévit est la capitale des gangs US. Ismaël a fait l’Irak et sa sœur Maria le soutient. Comme son jeune neveu. L’Irak l’a traumatisé tout en faisant un guerrier redoutable. Ses fantômes le hantent. Son ancien gang voudrait l’obliger à revenir. Ismaël se met en colère et assomme deux truands qui lance un contrat sur sa famille. Un meurtre horrible oblige la police à mettre son nez dans les affaires des gangs dont un des chefs ne peut supporter que ses hommes aient été assommés par Ismaël. Pour se racheter, en voulant tuer Ismaël, c’est sa sœur et son neveu qu’ils abattent. Mais Ismaël s’en tire. Le fauve est lâché.

Un album en tout et pour tout, cette cavalcade héroïque est vraiment à part. On se laisse embarquer et on a tendance à débarquer. Il y aura peut-être des amateurs. On y a ajoute une grosse pincée de fantastique pas vraiment gérable. Pas de quoi crier au chef d’œuvre.

Harden, Tome 0, Le Lombard, 19,99 €

Harden