Elisabeth Ire, une dame de fer à la volonté inébranlable

Elisabeth Ire reste la reine la plus emblématique non seulement d’Angleterre mais de toute l’histoire de la royauté. Sa vie est une saga, bâtie sur une volonté inébranlable, une intelligence redoutable et une passion pour son pays. La collection « Ils ont fait l’Histoire » lui offre un album particulièrement bien mis en scène et dessiné, construit par Vincent Delmas, Regnault, Andrea Meloni et l’historien Michel Duchein. Personnage complexe Elisabeth aura assis définitivement la puissance de l’Angleterre au XVIe siècle.

Elisabeth IreMarie Tudor ne faisait pas dans la dentelle. Reine de fer sa sœur Elisabeth va faire encore mieux qu’elle. Protestants et catholiques s’affrontent. Elisabeth couronnée va rebattre les cartes. Amoureuse de Robert Dudley qui sera le seul homme de sa vie, Elisabeth ne se mariera jamais et n’aura pas d’enfant. Son peuple sera sa seule famille. Elle se déclare chef de l’église anglicane et crée un schisme avec Rome. Elle serre la vis des finances royales et surtout se bat contre Marie Stuart la conspiratrice qui pourtant était l’héritière légale du trône. Reine de guerre avec Drake elle confirme la place prépondérante de son pays sur les mers. Jusqu’au bout elle régnera en force et ce sera pourtant le fils de Marie Stuart, Jacques d’Écosse qui lui succède. Ironie de l’Histoire.

Une femme de fer qui n’a jamais laissé passer ses sentiments avant ce qu’elle concevait comme son devoir de reine, Elisabeth s’est souvenue aussi comme Louis XIV des aléas de son enfance. En danger jusqu’à son arrivée sur le trône elle devra se protéger et se battre pour le conserver. Toutes les facettes de ce personnage hors normes sont bien restituées dans l’album qui se termine par un cahier historique passionnant.

Elisabeth Ire, Glénat Fayard, 14,50 €