Crapule T2, un chat noir royal

Il est de retour Crapule pour un tome 2, chat-chat de sa maîtresse. Il a fait ses débuts et continue ses ronrons dans Spirou. Un chat noir Crapule, normal, avec des griffes acérées, des gros yeux globuleux, rien de transcendant. Ce qui pour un chat est tout ce qu’il y a de plus banal. En gags de quatre pages, Jean-Luc Deglin décline la totale de ce qui peut arriver avec un matou, le pire et le meilleur, l’imprévu surtout. Crapule a été confié par sa mère à sa désormais très heureuse propriétaire en mal d’affection. Il est le roi, Crapule, et sa maîtresse doit se résoudre à lui obéir.

Crapule Deglin, il a soit des chats depuis des lustres, soit des amis qui en ont de façon à pouvoir compiler toutes ces anecdotes félines. Crapule est chez lui, sa maîtresse la locataire. Un lavabo tout rond, une queue capable du pire qui flanque l’ordinateur par terre, il déteste les colliers et au passage les copains de son esclave favorite. Il a de la ressource, sait faire pitié avec ses gros yeux humides et ses mines désespérées. Il a aussi des poils qu’il perd avec un plaisir certain, ou qu’il crache quand ils sont devenus des boulettes au gond de son gosier. Il ne dérange personne mais personne ne doit le déranger. Elle va bien essayer de le sensibiliser à sa vie amoureuse la jouvencelle mais il s’en fout un peu sauf si un mec empiète sur son territoire. Quelle idée elle a eu d’en prendre un d’allergique. De type, pas de chat.

Et il déroule Deglin ses 120 pages, condense et tient la distance, ce qui n’est pas évident pour ce genre d’exercice. L’humour en gag doit savoir se renouveler mais le chat c’est pain béni. On les aime, on s’y attache et ils nous le rendent bien. Enfin parfois. Ils sont les rois du foyer, malins comme des singes, affectueux, exigeants et anti-stress. Caresser un chat, c’est mieux que du Lexomil. Raison pour laquelle une cure de Crapule s’impose. Ce tome 2 a du charme, de l’humour et d’une rare authenticité. On n’est au temps des envies de chat mais des constats. Chat un jour, chat toujours et pour la vie de sa maîtresse. Chaque semaine dans Spirou.

Crapule, Tome 2, Dupuis, 14,50 €

Crapule