Vectorama montre tout Arthur de Pins

On continue la course aux cadeaux de dernière minute ? Il faut ajouter à la sélection et au panier Vectorama, un artbook de l’œuvre de Arthur de Pins. Un album grand format qui propose une très belle rétrospective de l’auteur chapitrés en thèmes précis et complets. Il touche à tout De Pins, dans un joyeux éclectisme qui couvre tous les moyens d’expressions graphiques et plus encore.

VectoramaOn a toujours aimé ses femmes et cette fois De Pins propose une galerie de characters, de personnages et aussi leur environnement. Telle est l’ouverture de l’ouvrage. On est étonné par les décors, les mélanges de personnages plus cartoons et autres gravures de mode. Série TV avec Magic ou Cosmic Robbie. De la pub pour les skis, un jeu de société, De Pins est un animateur à la base qui devient au fil des pages un clubber, un type qui hante boites et bars. Le grotesque entre dans son dessin. Péchés mignons montre le bout de ses pages. Un brin caricatural les piliers de clubs selon Arthur de Pins, des fresques et mêmes des JO du sexe marrants à souhait. Car l’humour est la base de son travail. Il illustre, parfois plus réaliste que d’habitude. Quand il passe aux crabes, c’est la marée du rire qui monte mais ne néglige pas une pointe de sérieux dans le propos.  Chicas et chicks, c’est pour la suite, des nanas un peu rondes, volontaires qui se sont associés définitivement à son nom.

Une vraie bible selon Saint de Pins ce Vectorama. On suit une piste chronologique d’où évolution du trait, de la création, de la conception même. On y découvre « Pin Up décorant un Spitfire », un hommage destiné à Romain Hugault, ou des humans qui vont flirter avec Zombillénium. Mais attention, De Pins peut aussi avoir un côté Lautrec. Quand on dit qu’il est capable de tout Arthur de Pins, il suffit de tourner les pages de cet album qui offre un superbe feu d’artifice de son talent inventif et en perpétuelle recherche.

Vectorama, Soleil, 34,95 €

Vectorama