Frida Kahlo, peintre de passion et de cœur

Une artiste hors du commun, un peintre qui raconte sa vie dans ses tableaux, ses passions, ses doutes , ses angoisses et ses souffrances, Frida Kahlo aurait pu avoir un parcours finalement classique. Mais la politique la rattrape par son mari mais surtout par sa rencontre avec Trotski réfugié au Mexique et assassiné sur ordre de Staline. Jean-Luc Cornette et Flore Balthazar signent une biographie romanesque violente, mouvementée et sans concession.

Frida KahloDiego Rivera secrétaire au Mexique de la IVe Internationale remue terre et ciel pour que Trotski et sa femme puissent se réfugier dans son pays. Il est marié avec Frida Kahlo. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir pour maîtresse la sœur de sa femme. Quand Trotski débarque la vie du couple passe totalement, et à tout point de vue, sous l’emprise du leader communiste en exil. En parallèle Frida assume sa carrière de peintre et est exposée à New-York par Julien Levy. Frida refuse l’étiquette de surréaliste. Avec la franchise qui la caractérise, sa soif de vivre malgré la maladie elle rompt avec tous les usages du monde de la peinture et Picasso la reconnaît comme une égale.

Tout est lié, l’œuvre de Kahlo et sa maladie, la mort de Trotski. Un peintre de génie et un politicien gênant, ambigu, une époque celle de la guerre puis des années cinquante, cet album est parfaitement écrit, aux dialogues enlevés, à l’image de Kahlo. Cornette et Balthazar au dessin coloré ont redonné vie, et c’est mérité, à Frida Kahlo dont les tableaux, en particulier les auto-portraits, sont sublimes.

Frida Kahlo, Delcourt Images, 16,95 €