Cognac, meurtres et embrouilles en Charente

CognacLuc Brahy est au dessin de cette nouvelle série qui va faire un tour sur les terres de l’un des plus célèbres vignobles et  appellations au monde. Il se passe de drôles de choses à Cognac selon Corbeyran et Chapuzet. Une photographe de guerre, plus habituée aux reportages lointains va vite s’apercevoir que la France profonde peut être presque aussi dangereuse que l’Irak. Luc Brahy a fait évoluer avec talent son dessin pour cette enquête et cette étude qui plus intelligente sur le précieux breuvage. Aurore Folny est à la couleur.

La part des démons
L. Brahy ®

Direction la Charente pour Anna-Fanély Simon, grande brune pas commode. Elle va faire un reportage pour le National Geographic sur le thème du Cognac. Comme en prime elle est du coin elle va en profiter pour revoir sa meilleure amie d’enfance et ses copains. Sauf qu’Alice, son amie, est morte, tuée par son mari qui s’est pendu. Le choc pour Anna qui va rencontrer pour son article un distillateur à la retraite, spécialiste du Cognac, des grandes maisons qui le fabriquent. Lui a une autre version sur la mort d’Alice et de son mari. Il est persuadé que c’est un double meurtre peut-être lié au vol de flacons de Cognac rarissime. Anna se lance dans une enquête qui associe les meurtres et son reportage sur le Cognac.

Corbeyran sait bien faire monter le suspense, on le sait. Le récit progresse vite, arrive à son paroxysme, peut louvoyer vers des pistes diverses tout en relançant l’action et déboucher vers un nouveau mystère. Avec Chapuzet, ils assurent avec efficacité. Luc Brahy qui sera à Istres les 27 et 28 février pour AéroBD a apporté le souffle et le graphisme nécessaire au personnage d’Anne et à ce Cognac dont on découvre en plus clairement et simplement les secrets de fabrication. A suivre.

Cognac, T1 La part des démons, Delcourt, 12 €