Cognac T2, piège pour des flacons

Plus habituée aux grands reportages qu’aux enquêtes en France profonde, Anna est pourtant dans les vignobles de Cognac où un couple de viticulteurs est mort dans de bizarres conditions. Chargée d’un article sur l’un des plus prestigieux terroirs au monde, Anna va semer la pagaille dans les vignes et découvrir qu’on peut être tué pour des flacons de cet alcool mythique. Luc Brahy maintient et amplifie la qualité de son dessin dans le  tome 2 de ce polar vigneron écrit par Corbeyran et Chapuzet.

CognacAvec la police du coin le courant ne passe pas. Anna, persuadée qu’un double meurtre a été commis, n’arrive pas à en convaincre les policiers. Elle fait venir son copain Connor pour l’aider. Fernand, le spécialiste du Cognac qui coache Anna, est-il dans le coup ? Anna a renoué avec un ami d’enfance, Xavier. Connor va se faire passer pour un acheteur potentiel des flacons rarissimes volés au couple assassiné mais c’est un jeu qui a ses limites. Et les tueurs se dévoilent.

On est dans le contexte d’une série télévisée française version BD, ce qui n’a rien de péjoratif. L’action est calibrée, les personnages bien dans leurs rôles mais on ne rêve pas pour autant. Les rebondissements arrivent en temps et heure dans ce tome 2 qui active le débit à la fin des planches. Brahy assume parfaitement. On attend la fin dans le 3 et ce sont peut-être aussi les débuts d’Anna comme nouvelle héroïne de série.

Cognac, T2 un mort dans l’arène, Delcourt, 12 €