Frères de terroirs, rencontres de plaisirs gourmands sous le crayon de Jacques Ferrandez

Une balade pour des rencontres gourmandes, celle avec les copains et les fournisseurs du chef Yves Camdeborde. Jacques Ferrandez, en histoires courtes dans Frères de terroirs, croque la vie de ces défenseurs des produits sains, frais, naturels qui permettent à l’un des plus grands cuisiniers français de régaler les papilles de ses invités. Des histoires d’amis, de confiance, d’honneur, Ferrandez offre une belle série de reportages pris sur le vif en toute liberté et authenticité, une histoire de frères du bien manger.

Frères de terroirsDes Côtes du Rhône on va chercher les truffes, assister à une leçon de cuisine en milieu carcéral. Ils ont un grand cœur les chefs. Ah, la Côte-Rôtie, on en apprend de belles sur ce vin de seigneur, comme sur le beurre aussi avec Jean-Yves Bordier, en Bretagne. Il le fait chanter son beurre qu’on en salive en lisant les planches de Ferrandez. Beaujolais, homard, lames de Thiers, brochet de la Loire, c’est une symphonie ces Frères de terroir, un hymne à la joie et à la qualité, au bon produit qui chante et s’offre ensuite dans toutes les recettes dont Ferrandez barde ses portraits.

Il faut suivre ces femmes et ces hommes dans leur quête de la saveur authentique, de la convivialité d’une table de restaurant ou d’un zinc de bistro. Jacques Ferrandez a su rendre leur âme et dévoiler leurs secrets dans ce bouquin qui se déguste comme une douce mignardise.

Frères de terroirs, Carnet de croqueurs, Tome 1, Hiver et printemps, Rue de Sèvres, 22 €

Carnet de croqueurs