Comédie du Livre 2017, le sprint final

Philippe Saurel
Philippe Saurel pendant l’inauguration avec à gauche Bernard Travier. Photo JLT ®

Sprint final en ce dimanche 21 mai pour la 32e Comédie du Livre. Un samedi avec la foule des beaux jours qui a déambulé sur l’Esplanade à Montpellier le long des stands des librairies de la ville. Littérature bien sûr, BD évidemment et une inauguration par le maire président de la Métropole Philippe Saurel en fin de matinée à laquelle s’étaient invités quelques manifestants en faveur de la porte ouverte aux réfugiés, ce qui n’a pas vraiment troublé ce moment de convivialité pas vraiment non plus le lieu pour ce genre d’action un brin brouillon.

Jean-Laurent Truc, Clément Oubrerie et Julie Birmant
Clément Oubrerie et Julie Birmant pendant la rencontre animée par ligneclaire. Photo JLT ®

On a pu voir sur les stands des librairies Azimuts et Sauramps au sein de l’espace BD très réussi Jim, Fane toujours là pour Streamliner, Arnaud Floc’h pour Monument Amour, Jaime Martin, Oriol qui a été l’invité d’une rencontre débat, ainsi que Julie Birmant et Clément Oubrerie avec Isadora, Fabrice Erre pour Une année au lycée, Xavier Besse avec Laowaï, Ptiluc fidèle de la Comédie, Julien Frey et Lucas Varela pour Michigan. Une vraie affluence à la fois familiale et de fans de BD qui va se poursuivre sans aucun doute en ce dernier jour de la Comédie.

Oriol
Oriol pour Natures Mortes animée par ligneclaire avec une très efficace traductrice. Photo JLT ®

Ce dimanche dimanche 21 mai à 11h rencontre avec Fabcaro, Fabrice Erre et Miquel Clemente des Éditions 6 Pieds sous Terre, Philippe Marcel des éditions Cafetière avec en rappel l’exposition Zaï Zaï  Zaï Zaï. Ce débat a lieu dans le jardin de la Maison des relations internationales. Ce même jour à 15h ce sera au tour de Jaime Martin pour Jamais je n’aurai 20 ans sur le stand des réseaux des médiathèques sur la Comédie.