Chiens bleus, chiens gris, un carnet pour ne pas oublier

On ne peut pas répercuter sur le site tous les projets d’auto-édition qui deviennent aujourd’hui monnaie courante en BD. Mais parmi eux, comme le récent Corben chez Delirium, il y a des initiatives à soutenir. C’est le cas cette fois d’une BD originale et bien faite sur la guerre de 14 écrite et dessinée en famille par Jean Luc et Leyho. Tout va partir du carnet de notes du grand oncle tué pendant la grande guerre pour en arriver à cet album, Chiens bleus, chiens gris qui est en financement sur Ulule.

Chiens bleus, chiens grisEn automne 1921, le carnet de Francis Régeard, soldat mort à la guerre en 1916, est retrouvé dans la Somme. On exhume le corps d’un soldat. Sa sœur est là pour l’identifier. On lui confie la plaque d’identité et un carnet retrouvés sur le corps du défunt. Henriette tourne les pages. Le soldat Francis Régeard est parti à la guerre plein d’insouciance. Il y perdra ses illusions, ses amis, son amour, jusqu’à son humanité. Aujourd’hui dans les mains de son petit neveu Jean-Luc Régeard qui enfant avait bien vu que ce nom figurait sur le monument aux morts, ce carnet est une mine d’informations sur le quotidien des soldats durant cette époque. Jean-Luc Régeard, passionné d’histoire et son fils Leyho, dessinateur, en ont fait une BD qui retrace le parcours de Francis à travers aussi les archives civiles et militaires.

Leyho et Jean-Luc

Un dessin chaleureux mais qui sait montrer toute l’horreur de la guerre, un scénario on ne peut plus authentique et une aventure père-fils pour faire aussi acte de mémoire, ne pas oublier, Chiens bleus, chiens gris a déjà atteint un bon score sur Ulule. Mais l’initiative et le thème, l’un des favoris du site, méritait qu’on l’annonce plus en détails. On peut aussi aller sur Facebook pour en savoir plus.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 vote(s), moyenne: 3,25 étoile(s) sur 5)
Loading...
En lire plus sur: