Deux ans de vacances T2, les pirates attaquent

Un voyage qui tourne mal, un naufrage, une île déserte, une douzaine de collégiens et un mousse livrés à eux-mêmes, le tome 2 de Deux ans de vacances rentre dans le vif du sujet. L’aventure se durcit et on va passer aux choses sérieuses. Frédéric Brrémaud et Philippe Chanoinat ont adapté le roman de Verne. Hamo laisse sa ligne claire rendre compte des ambiances et personnages aux caractères divers et conflictuels. Un Jules Verne qui a tous les bons ingrédients habituels dans la lignée des Enfants du Capitaine Grant.

Ils ont décidé de se réfugier dans une grotte plus pratique à défendre. Les enfants ont tracé une carte de l’île. Leur chien s’est échappé mais cela permet de découvrir une issue à la grotte et d’augmenter la taille de leur repaire. Ils capturent une oie sauvage et lui mettent avant de la relâcher un message à la patte. Au cas où. Ils mettent même au point un marais salant. Doniphan, obsédé par la chasse et qui n’a pu être le chef, commence à exaspérer les naufragés. Il va falloir élire un nouveau chef. Doniphan et ses amis décident de quitter la grotte. Soudain un bateau apparait à l’horizon. Sur la plage ils trouvent une jeune femme blessée. Kate leur raconte comment les marins se sont mutinés sur le vaisseau qui devait avec sa famille les emmener vers Santiago du Chili. Une bagarre sanglante et une tempête, une explosion dans la poudrière, le bateau a coulé mais les mutins sont arrivés en chaloupe sur l’île. Les combats vont être meurtriers.

Un classique tout public qui tourne au drame avec de méchants et cruels pirates. On va attendre le dernier tome de cette saga mouvementée de feu et de sang avant la fin de l’année. Le débat a été musclé par les auteurs. Le tout a de la force et est bien mis en scène. Comment les enfants qui se sont forgés le caractère face à leur solitude vont-ils venir à bout des pirates ? Le passage contraint et forcé à l’âge adulte. Une progression bien cadrée, dessin souple et réaliste, une histoire à tiroirs qui fonctionne.

Deux ans de vacances, Tome 2, Vents d’Ouest, 13,90 €

Deux ans de vacances