Pierre Tombal, la mort a la vie devant elle

En 32 tomes, on pensait avoir fait le tour de la mort et de sa co-habitation parfois tendue avec Pierre Tombal, éminent fossoyeur né de l’imagination de Hardy et Cauvin. Dans ce volume on découvre pourquoi Tombal et sa cousine, Pierre et Marie se haïssent tant, concurrents sans pitié d’un marché où la mort est la reine du chiffre d’affaire. Un humour glacial mais efficace qui joue, comme dit en préambule, la vie qui rend folle la mort débordée.

Pierre Tombal 32Marie et Pierre, cousin, cousine, à la terrasse d’un café, souriants, c’est l’occasion d’en savoir plus sur la guerre sauvage que se livrent les deux parents. Fossoyeurs de père en fils, les cousins veulent chacun leur cimetière à eux. Le charme de Marie et son sens de la communication entament le flegme de Pierre Tombal au point que le maire du village s’inquiète de leur conflit. Le pot de l’amitié se transforme en règlement de comptes.  Et la mort dans tout ça ? Elle n’aime pas marcher sur les mégots ou passer pour vivante au cœur qui bat entres ses cottes. C’est vrai qu’elle n’a pas un physique facile. La vie est capricieuse et infidèle.

Des histoires courtes qui se renouvellent et ont toujours ce trait pertinent qui a fait le succès de la série. Comme le sujet est éternel on se demande bien jusqu’à quand ça va durer. La mort a la vie devant elle. Un tome 32 avec des perles et un rêve de Pierre Tombal qui gagne la pelle d’or.

Pierre Tombal 32, Fin de bail au cimetière, Dupuis, 10,60 €

Fin de bail au cimetière
Dupuis ®