Bolchoi Arena T2, piège virtuel mortel

Un monde virtuel, le Bolchoi, sur lequel on s’inscrit pour vivre sans danger des aventures dans un environnement semblable au notre, où on fait ce qu’on veut sans que cela ait de conséquences. Sauf que pour Marje qui y est allée, le piège s’est refermé à la suite d’un bug, et, en prime, elle découvre que rien n’est rose au Bolchoi. Bloquée, Marje, et gênante pour certains. Dans ce tome 2 de Bolchoi Arena, elle va devoir se battre avec l’aide d’une poignées d’amis pour s’en sortir et revenir si possible à la réalité. Boulet et Aseyn (Nungesser avec Fred Bernard) ont fait mouche avec un récit qui étonne, détonne et embarque le lecteur dans un monde dont on pourrait rêver à moins qu’il ne soit qu’une illusion manipulée mais à quelles fins par certains.

Bolchoi Arena

Un lag, un bug et Marje erre dans un monde qui cette fois n’a pas mis à jour de nouvelles zones à découvrir. En plus après le désert post lag des bases ont été attaquées. Dana réussit à rejoindre Marje qui lui apprend que son vrai corps est dans le coma à l’hôpital. Elle va essayer d’en savoir plus sur son état. Marje récupère son vaisseau dans le Bolchoi et avec l’aide de Colin qui la veille et communique avec elle. Dana, qui se pense coupable que Larje se soit connectée au Bolchoi, a négocié que tous les frais pour sortir Marje de là soient pris en charge. Mais certains veulent savoir pourquoi on s’intéresse tant à Marje dont le cerveau semble ne plus reconnaitre qu’une réalité, celle du Bolchoi. Marje peut désormais sortir de son corps pour parler aux médecins.

La Somnambule

Une réalité virtuelle qui flanque la trouille car possible à long terme mais contrôlée par qui ? Les règles ne sont plus nettes, on ment, on ne respecte plus rien et la jeune fille va devoir improviser. Des combats spatiaux sans limites et un ennemi mortel à éliminer, Koshka de Titanica. Violent, puissant et amené par le trait d’Aseyn vers un désespoir suicidaire. Boulet a vraiment mis au monde un univers écrasant que l’on adopte très vite. Plein de surprises et sur un suspense impeccable. A suivre