NSA, Appolo un Oracle qui sait tout

Un petit air tendance des séries actuelles, Person of interest entre autres, ce NSA est bien balancé avec une intrigue originale qui tient la route. Un petit génie mais autiste est capable de faire des analyses qui se révèlent justes. Sa sœur est un flic au rabais qui rêve de devenir agent du FBI. Les deux vont être obligés de faire la paire. Thierry Gloris, sur un dessin réaliste et cadré de Sergio Bleda, a donné vie à un couple qui a de l’avenir.

NSAAppolo voit sa mère se faire écraser par un chauffard sous ses yeux. Déjà pas vraiment étanche, il se met en veilleuse, lui l’Oracle, l’un des meilleurs analystes de la NSA américaine, agence nationale de sécurité, qui a prévenu la veille du 11 septembre que les Tours seraient visées. La NSA fait appel à sa sœur qui n’a plus depuis longtemps de rapports avec lui. Flic dans un bled paumé, elle rêve de FBI ou CIA. Elle accepte de chaperonner Appolo mais rien n’est simple quand il s’agit de NSA. Encore moins quand Appolo se met à parler par énigme et que des tueurs sont à ses trousses.

Appolo est un personnage intéressant. Oz, sa sœur, n’est pas mal non plus en danger public qui tire sur tout ce qui bouge. Gloris a bien maîtrisé toutes les techniques actuelles de surveillance et de repérage, d’action noire et les méandres des organisations gouvernementales. La suite sera sûrement du même type que ce premier tome nerveux à souhait.

NSA, Tome 1, L’Oracle, Casterman, 13,50 €

L'Oracle