Les Naufragés du Métropolitain, un casse dans Paris sous les eaux

Patrice Ordas et Nathalie Berr étaient venus à Montpellier en décembre dernier pour une rencontre aux Archives départementales sur BD et Grande Guerre animée par ligneclaire. A cette occasion Patrice Ordas s’était confié sur leur projet commun, Les Naufragés du Métropolitain, un superbe polar bien ficelé, au ton de feuilleton, pendant la grande crue de 1910 à Paris qui vient de paraître.

Les Naufragés du MétropolitainUn joaillier au grand cœur adopte la fille de son employée morte dans un incendie. Devenue une jeune femme et la fille adoptive de son patron, Louise travaille avec son père. Comme Valentin, un jeune apprenti rebelle et tête folle. dont le frère ainé, Jules, a fait campagne avec la joaillier au Sahara. Plusieurs bijoux somptueux sont terminés pour les enfants du Tsar. Jules ne laisse pas Louise insensible pendant que son frère se fait enrôler par un voyou pour tenter un casse chez le joaillier. Mais un inspecteur de la Brigade du Tigre est infiltré chez  les voyous.

Un vrai feuilleton dramatique et bien tourné avec des Apaches, le Moulin Rouge, un Paris des années folles, un petit côte Lupin aussi, des personnages hauts en couleur, un dessin réaliste très clair de Nathalie Berr, parfaitement maîtrisé et qui colle bien au sujet, on en redemande. Suite et fin dans le tome 2.

Les Naufragés du Métropolitain, Tome 1, Les Rats de Saint-Eloi, Grand Angle, 13,90 €

Les Rats de Saint-Eloi