Nous aurons toujours 20 ans, rêver encore

On avait rencontré Jaime Martin pour Jamais je n’aurai 20 ans (Dupuis). Il continue la chronique précise, riche, sincère et émouvante de sa famille du Franquisme à la mort du Caudillo, à sa propre enfance, jeunesse, débuts dans ce monde qu’il ne quittera plus, celui de la BD. Nous aurons toujours 20 ans, c’est aussi une bande d’amis d’enfance, de passions musicales, de contextes familiaux divers. C’est la fin de sa trilogie commencée avec Les Guerres silencieuses. Une œuvre riche, ambitieuse qui s’impose aussi bien par le récit que par ce dessin qui lui est si particulier, souligné et vivant, bourré d’émotions, de tendresse.

Nous aurons toujours 20 ans

Il a 9 ans quand Franco se décide enfin à mourir en novembre 1975. La chape de plomb du Franquisme va-t-elle se lever sur l’Espagne ? On sable le Champagne chez ces Républicains qui pensent que ce n’est pas fini, qu’il reste du chemin à faire et que le ciel est couvert d’oiseaux noirs. L’extrême-droite ne veut pas renoncer, et les premières BD sont lues par Jaime. Sa tante fait du judo pour pouvoir se défendre. Jaime va à l’école chez les curés. Il se fait des copains et se met à dessiner des œuvres pour le moins édifiantes. Les premières élections libres ont lieu et la gauche l’emporte. La violence politique et sociale s’impose en Espagne. Premiers amours et débuts au lycée en 1980. Le rock est une nouvelle découverte, les comics aussi, Corben, Creepy, ACDC. Il veut devenir un grand peintre c’est Crepax grâce à un bon prof qui va le guider vers cette BD qui sera sa vie.

Jaime Martin
Jaime Martin. JLT ®

On est totalement pris par ce récit très personnel,  doublé de tout ce que l’Espagne va vivre , coup d’état avorté, ETA et attentats. Des années de feu que la mort de Franco aurait dû éviter. Il va grandir Jaime, aller acheter des disques en Andorre, fumer des joints. Tout est à découvrir dans cet album qui a aussi sa part de nostalgie mais dont l’authenticité, l’honnêteté se déguste à chaque page sans jamais lasser. Il y aura des hauts, des bas mais le rêve sera toujours de la fête.

Nous aurons toujours 20 ans, Aire Libre Dupuis, 24,95 €