Offertes par la famille d’Albert Uderzo, des planches d’Astérix aux enchères pour aider les personnels soignants

Plusieurs planches d’Uderzo, cinq au total, vont être mises en vente chez Artcurial à Paris pour soutenir, dans le cadre de la lutte contre la covid, la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. Ces planches ont été offertes par Mme Uderzo et par sa fille Sylvie. La vente aura lieu le 26 mai prochain à 14h30.

Vendues au profit de la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France et en raison du caractère caritatif de la vente de ces œuvres, Artcurial ne prendra aucun frais en sus des enchères. Madame Ada Uderzo, veuve d’Albert Uderzo décédé en mars dernier, et sa fille Sylvie ont tenu à se joindre au soutien et à l’hommage national aux personnels soignants des hôpitaux français. Les fonds collectés par la vente de ces cinq planches originales, organisée à Paris le 26 mai 2020, par la maison d’enchères Artcurial seront reversées à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. « Mon mari avait été très ému par l’épouvantable crise sanitaire que nous connaissons. Un mois après sa disparition, ma fille Sylvie et moi avons tenu à faire ce qu’il aurait sûrement fait : soutenir et remercier en sa mémoire les personnels soignants, ces nouveaux héros du village France ! », a expliqué Madame Ada Uderzo. Un geste touchant dans la droite ligne de ce qu’aurait souhaité effectivement Albert Uderzo si il était encore parmi nous.

Cette vente d’exception présentera trois planches d’Astérix, une planche de Tanguy et Laverdure, la série aéronautique que Albert Uderzo avait regretté abandonner pour répondre au succès des aventures du petit Gaulois ainsi qu’une planche d’Oumpah-Pah, ancêtre de ce même Astérix. Les estimations varient de 80 à 100 000 euros pour Astérix, 60 à 100 000 euros pour Tanguy et 40.000 et 60.000 euros pour Oumpah-Pah.