Artbook Chabouté, un recueil repère et vérité

Un recueil qui peut fait un superbe cadeau de Noël. L’Artbook consacré à Chabouté est une merveille du genre. Difficile de faire plus complet et plus riche. On y découvre des dessins, des croquis, des travaux personnels pour mieux cerner la personnalité et le talent d’un auteur qui a intitulé son livre, Fonds de tiroirs, bricoles et gribouillis. Une façon de ne pas se prendre au sérieux, même quand on est un des maîtres du 9e art. Un ouvrage réalisé en collaboration par Vents d’Ouest avec la galerie Huberty & Breyne.

Artbook ChaboutéC’est CharlElie Couture qui ouvre le recueil par une préface. « Une âme tourmentée, Chabouté, aux dessins qui sont autant d’illuminations silencieuses, des méditations pudiques ». Couture, à juste titre, y dit que « les dessins de Chabouté parlent d’eux-mêmes ». Portraits, travaux préparatoires, la musique, le jazz, le Sud des États-Unis s’affiche au fil des premières pages. Un trait noir, des fonds sépias, la dépression, Chabouté aurait pu être un grand photographe. Cadrage, profondeur de champs, et des visages creusés, tendus. Des villes aussi, des maisons, des toits, toujours sous le contrôle du noir et blanc. Et puis la mer, quelques taches blanches, les mouettes et l’océan qui triomphe. New-York, tout est d’une précision ultime, la plume parfaite ne dérape pas. La neige de Central Park, les escaliers des immeubles du Bronx, et un Mickey pris au piège, Tati Monsieur Hulot, Lucky Luke et Ma Dalton, Corto et Spiderman. Loup y es-tu ? Bien sûr.

Des planches, Landru, Moby Dick, Purgatoire, Zoé, il est bien là dans son recueil, Chabouté. Il se livre, en partie, apparaît, fait marche arrière pour mieux revenir. Pointilleux Chabouté, unique, il a ouvert ses réserves secrètes. On est subjugué, conquis et ému. Un travail de chaque instant, il intervient au fil des pages. Un album repère et vérité.

Artbook Chabouté, Bricoles, gribouillis et fonds de tiroirs, Vents d’Ouest, 39 €