Monsieur Choc, toujours plus loin, dans Spirou

Il est de retour Monsieur Choc. Dans Spirou, il est revenu hanter ses lecteurs, personnage mortifère sans pitié qui pour la première fois enfile son casque. Eric Maltaite et Stéphane Colman avaient réussi avec talent, le tour de force de lui redonner vie à cet emblématique méchant né de l’imagination de Will. Dans le tome 3 très attendu des Fantômes de Knightgrave, Choc va encore aller plus loin. L’album est prévu le 3 avril 2019. On sait presque tout de sa jeunesse, sur les années trente dans une Angleterre coincée et sur ses vengeances sans pitié dans les années cinquante. Cette fois, Choc a changé de visage mais attention à ceux qui ont vu ses nouveaux traits. Et il n’a pas non plus tout dit.

Spirou n°4222 Une histoire courte et la Une du numéro 4222 de Spirou du 13 mars 2019, Choc et ses auteurs annoncent la couleur. Un travail de documentation pointilleux, et un épisode selon les auteurs interviewés dans Spirou, très noir. On ira à Istanbul en 1955 et à Berlin en 1936. Choc a toujours son garde du corps, Texas, qui fait le ménage pour son patron. Monsieur Choc va devenir l’empereur du crime avec la Main Blanche, son organisation qui veux tenir le monde entier sous sa coupe. On attend avec plaisir et impatience les premières planches de ce tome 3 dans Spirou.

A noter que dans ce même numéro se poursuivent les édifiantes aventures des héros de Six-Coups signé par les Jouvray. Walter Appleduck de Fabcaro et Fabrice Erre se tourne vers l’art. Et ce n’est pas sans conséquence pour l’adjoint du shériff qui a des vapeurs. Aller repeindre des volets sous prétexte de vernissage, très peu pour cet homme de l’Ouest.

On suit aussi Dans les Yeux de Lya, dont on va parler le 14 mars et on termine par une consultation très drôle et privée de Dad chez son médecin préféré mais rancunière.

Spirou n°4222, 13 mars 2019, 2,50 €

Les Fantômes de Knightgrave