Dans la Boîte, immersion au royaume du carton

Une immersion authentique, vécue dans les locaux du leader du commerce en ligne, Zamazon. Lénaïc Vilain dont on avait traité Sécurité, open your bag, raconte une nouvelle fois une expérience pas triste. Mise Dans la boîte au sens propre comme figuré, il dit tout, décrit son passage dans l’entrepôt d’où partent vos commandes diverses et variées. Un club mais pas de vacances où la rentabilité aussi bien physique que commerciale prime sur presque tout avec un petit air de ne pas y toucher style boy-scout revisité par le grand capital comme on dit. Édifiant.

Dans la boîte

Monsieur Vilain passe un casting enfin dans le genre entretien de motivation. Pour quel job ? Emballeur chez Zamazon, oui le vrai, prime ou pas. Questions pièges, normal, pas de conflit, on désamorce. Il ne se fait pas d’illusion Vilain et pourtant, bingo, Adreco son agence d’intérim le convoque. Il a obtenu le job de préparateur de commandes en entrepôt. Formation et work hard, à savoir on s’active. Train de banlieue, bus, et c’est l’arrivée sur les lieux, énormes avec une plateforme pour les futurs drones de livraison. Direct dans le jardin ou devant la porte. Les nouveaux Zamazoniens sont au départ. Chaussures de travail au cas où, respect des distances (la Covid est là), badge pour pointer faut faire gaffe, salle de repos individuelle et transparente. Et c’est parti. Des Safety angels pour veiller ou avoir l’œil sur le personnel. La chaine d’emballage et le leadership manager, en un mot le contre-maître des Associates. Packing et au boulot Vilain.

Bon, on se doute bien que ce n’est pas de la tarte le job, rien de vraiment exaltant. Lénaïc décrit toutes les étapes, efficacité, rapidité sous contrôle et sinon on rétrograde. L’ordinateur décide, Vilain a du mal à suivre la cadence. Un peu lent et la suite c’est à découvrir dans son reportage dessiné qui se laisse dévorer en flanquant des frissons. Sauf que tout est vrai pour notre plus grand bonheur de consommateur obsessionnel. Finalement qui est responsable le client en manque, toujours plus exigeant ou la Boîte qui se met en quatre pour le satisfaire ? Ce n’est peut-être qu’une affaire de cartons. Bien vu Vilain.

Dans la boîte, Delcourt, 14,95 €

3.5/5 - (2 votes)