Une Semaine sur deux, que la force soit avec Maé

Une Semaine sur deuxComment être un père parfait ou, au moins, se persuader qu’on est un ? Avec le tome 2 de Une Semaine sur deux, Pacco, son auteur, tente de donner la réponse. Papa de Maé, et divorcé, il aimerait bien que sa petite fille ne grandisse jamais. Ce qui n’a aucun rapport avec le fait qu’il l’amène tous les matins en retard à l’école. Ni qu’il la prenne pour un garçon manqué en lui faisant pratiquer des sports de combat ou que lui se déguise en Dark Vador. En un mot Maé aimerait bien aussi que son père la considère de temps en temps comme un enfant.

Toute l’histoire de Maé est partie du blog de Pacco, dessinateur et scénariste. Devenu un père en alternance, une semaine sur deux pour incompatibilité d’humeur, Pacco décrit leur vie au quotidien dans des scènes courtes et claires dont Maé est le centre vital avec en prime l’arrivée d’une nouvelle copine pour le papa solitaire. Le premier tome a fait un joli carton mérité.

Humour, une bonne dose de dérision sur lui, sur ce père qui a des certitudes pas toujours compatibles avec une petite fille de dix ans, cette saga au quotidien a le poids de son authenticité et de sa tendresse, de son amour. Et puis Maé elle va enfin savoir d’où vient son prénom.

Une Semaine sur deux, Tome 2, Je suis ton père, Fluide Glacial, 14 €