Brico Queen, le retour de Canetor

Si il y a déjà un plus indéniable pour cette suite des aventures de Canetor, c’est la livrée dans laquelle elles sont offertes au lecteur. Un album grand format, toilé et sur un papier super grammé avec une impression haut de gamme. On a mis du temps à évoquer cette reprise par Michel Pirus de ce curieux personnage qu’il avait créé avec Charlie Schlingo, son dernier album avant sa disparition. Dans Brico Queen on retrouve certes Canetor mais aussi le redoutable duo féminin qui le persécute, sa sœur et sa copine, deux cas sociaux. Avec un format gag et un dessin assez épuré on se sent dans un univers qui n’est pas sans rappeler les BD des années trente, de Bicot à Mickey. 

Brico QueenLe toit de Canetor a été soufflé par une tempête et il faut qu’il le répare. Canetorette sa fiancée très cruche s’en moque un peu mais il y a sa sœur, la démoniaque Canetorine qui va en rajouter une couche et faire tomber les restes du toit. Résultat Canetorette se retrouve à l’hôpital et Canetor doit couper les roses de son jardin pour fleurir sa chambre. Mais il ne peut se résoudre à les voir mourir dans un vase. A eux trois ils vont mettre la panique dans le service où est Cantorine. Canetor est un passionné de bricolage et Canetorine fait de drôles de rêve. Et puis va falloir adapter la maison pour le retour de la convalescente en chaise roulante. Au grenier Canetor retrouve son cheval de bois et dans un magasin de bricolage a peut-être rencontré l’âme sœur fervent elle-aussi de perceuses et scies sauteuses.

Très décalées et sous des aspects d’accès faciles, les aventures de Canetor sont pétries d’un humour glacé. Ce canard bricoleur n’est pas un marrant. Les gags finissent par former un tout avec une tendance certaine à des remises en cause sentimentales des deux héros le tout sous l’œil d’un personnage en forme d’œuf pas sympa mais dont ce n’est pas première apparition en BD même ancienne. Au total c’est plus sur le plan graphique que ce Brico Queen se distingue et séduit. Pour l’histoire on a du mal à en saisir toutes les subtilités.

Brico Queen, Une aventure de Canetor, Glénat CNL, 25 €

Une aventure de Canetor