La Chenue, un drame rural tout en finesse

La ChenueUne histoire de vengeance à la campagne, de haine entretenue à travers deux générations qui va atteindre son paroxysme avec, pour témoins, les arrières-petits-enfants des acteurs. La Chenue est une vieille dame qui se tait, impotente et mystérieuse. Son mari est mort accidentellement. Il avait pourtant bon pied bon œil. Caroline et Robert filent le parfait amour comme deux adolescents qu’ils sont sans savoir qu’ils sont pris au piège de la haine de leurs familles. Des lettres anonymes apparaissent. Mais il semble bien que ce ne soit pas la première fois. La Verdingante, une autre vieille du village, en sait beaucoup. Trop même.

Dans ce petit patelin qui ressemble à beaucoup d’autres, Didier Convard a situé son action. Il en avait fait un roman. Puis il a voulu que son histoire revienne sous forme de BD. C’est Jean-Blaise Djian qui a repris le scénario avec un dessin soft de Sébastien Corbet qui pourtant met parfaitement en scène un drame sans concession qui aura ses victimes expiatoires. Caroline et Robert vont découvrir la vérité. Elle leur coûtera leur bonheur. On plonge dans le récit avec passion et envie. Un album hors normes à lire absolument.

La Chenue, Vents d’Ouest, 29,50 €