Density T2, invasion d’alien tout vert

On attendait avec impatience comment une fille adorable, belle brune, allait sauver le monde grâce à un super-pouvoir qui lui permet de modifier à volonté sa densité corporelle. Fantôme en puissance capable de passer à travers les murs ou poids-lourd à tout faire exploser, Chloé a le choix et comme il y a des aliens qui menacent la Terre elle va avoir du boulot sans pour autant être une pro du genre. Lewis Trondheim, Stan et Vince plus Walter aux couleurs ont fait cause commune pour ce Density intense, normal, dont le tome 2 manie action, humour et SF. Le dessin est vraiment éclatant, ligne claire, et il y a plein de trouvailles scénaristiques pas banales, amusantes, dont une coupe de cheveux décalée. 

DensityPour Chloé la nouvelle épreuve maintenant qu’elle maîtrise son pouvoir, c’est d’aller braquer le coffre d’un casino. Le fric c’est pour acheter des armes et dégommer les aliens quand ils vont débarquer. Vaste programme et Chloé rentre en scène mais va devoir faire preuve d’ingéniosité. Bingo et elle se barre avec un chariot rempli de billets. Sauf qu’il y a un traître dans la bande, Marco qui l’assomme et prend le pognon. Le frère de Chloé la tire d’affaire mais inconsciente elle se retrouve sous terre en densité négative. Un gentil alien apparait dans la chambre de la joyeuse équipe pour prévenir que ses copains arriveront au Japon précédés d’un éclaireur. Comme les flics débarquent pour l’affaire du casino il téléporte Gilles à l’extérieur qui désormais existe en plusieurs exemplaires si besoin. Chloé règle un compte avec un macho au passage et tombe sur Marco flanqué de truands.

On dramatise dans ce tome 2, on dégoupille et on flingue, on laisse du cadavre bien que ressuscité sur le sable du désert. Ils vont avoir du mal à convaincre que les aliens arrivent. Mais le grand Polbah a donné l’ordre de l’invasion. Que va faire Chloé face à l’émissaire aux grandes dents qui ressemble à la créature du lac noir en plus gros ? De l’humour, toujours, des aventures supersoniques à densité variable, du Trondheim en live et le duo Stan et Vince qui s’éclate. Du grand spectacle pour un vrai moment de plaisir sans complication.

Density, Tome 2, Delcourt, 15,50 €

Density