Thermæ Romæ, une version luxe dans un sens de lecture français

Faites vous plaisir. C’est bientôt Noël et Casterman a eu l’excellente idée d’éditer en version luxe l’intégrale de Thermæ Romæ de Mari Yamazaki. Et dans un ordre de lecture européen. Ce qui pour le manga qui a été l’un des plus grands succès de l’édition est une vie nouvelle. Le premier tome est disponible.

Thermæ Romæ Dans ce tome 1 on découvre Rome au temps du règne d’Hadrien. Modestus, un nom prédestiné, est un architecte sans grand esprit d’évolution de son art. Un copieur Lucius Modestus qui se fait virer et va prendre un bain pour se remonter le moral. Idée géniale car il va être aspiré par un courant au fond du bassin qui le propulse de nos jours au Japon. Dans un premier temps il a du mal à comprendre mais, pas idiot, découvre objets et accessoires modernes. Désormais, par le jeu du scénario, Modestus fait des allers-retours entre la Rome antique et le Japon d’aujourd’hui qui a conservé des traditions séculaires en matière bains. Il devient le roi des bains.

Un péplum aquatique et balnéaire, Thermæ Romæ, qui dans cette version de luxe est un bonheur à lire entrecoupé de notes et petits dossiers historiques bien faits. Pas un hasard si ce manga est un énorme succès. Le premier tome fait près de quatre cents pages avec couverture rigide et toilée. Trois volumes sont prévus pour cette intégrale.

Thermæ Romæ, Intégrale, Tome 1, Casterman, 25 €