Spirou, défenseur des Droits de l’Homme, un album pour comprendre et réfléchir

Il y a presque un an, le 10 octobre 2018, Spirou avait sorti un numéro spécial sur les 70 ans de la Déclaration des Droits de l’Homme en association avec l’O.N.U. Les signataires de ce numéro, scénaristes et dessinateurs, avaient mis tout leur talent, leur envie, leur sentiments dans des planches spécifiques, riches en messages la fois d’espoir mais aussi de craintes face à la dégradation manifeste de la situation dans bien des pays du monde. Il aurait été dommage que ces planches avec un dossier explicatif qui reprend les articles de la Déclaration, ceux qui l’ont rédigée, n’aient pas une seconde vie. C’est fait. Dupuis vient d’en faire un album.

SpirouOn retrouve donc Spirou et Émile Bravo bien sûr, chef de file de cet ouvrage non seulement superbe mais émouvant. Fabrice Erre et Sylvain Savoia donnent à leurs héros du Fil de l’Histoire, Ariane et Nino, la parole pour replacer dans le contexte actuel le texte de 1948. On revient sous l’Occupation avec Les Enfants de la Résistance de Ers et Dugommier parus au Lombard. Un passé qu’il ne faut pas oublier au risque qu’il se reproduise. Les Nombrils sont aussi de la fête car pour l’esclavage elles se posent là les bimbettes décervelées. Le Petit Spirou juge Mégot, un virulent dans le dérapage et Blake et Mortimer sous le crayon de Juillard parlent d’immigration positive face aux populistes. Cédric s’inquiète des états d’âme de Chen. Zorglub a droit, même méchant, à des repos.

On en passe, de Lucky Luke et des Dalton à Cubitus, Dad et sa tribu, Imbattable, Tamara ou Les Femmes en blanc. 34 planches au total pour cet album bien cadré à faire lire, à lire pour réfléchir, comprendre et réagir. A noter que les droits de l’éditeur iront à une association liée à l’O.N.U.

Spirou, Défenseur des Droits de l’Homme, Dupuis, 12,50 €