Pornhollywood T2, apocalypse chez les anges

PornhollywoodIl n’a pas fini les embrouilles Jim Jewsky. Dans le tome 1 de Pornhollywood ce réalisateur talentueux reconverti dans le film X était sous l’emprise d’un patron de la mafia. Flics véreux, sosies d’acteurs, chantage, Jewsky est en prime amoureux d’une noire. Dans le tome 2, Noël Simsolo au scénario avec Dominique Hé au dessin en remettent un couche pour une fin en apocalypse. La cité des anges dans les années trente, c’est plutôt l’enfer.

Crépuscules
D. Hé ©

Ils filent le parfait amour Jim et Jenny qui a fait de la figuration pour lui dans un film porno. Une jeune femme noire qui regarde un couple de blancs s’envoyer en l’air, ça a fait jaser. Ils sont devenus des cibles en particulier pour le Ku Klux Klan. Baldoni le truand propose à Jim de réintégrer les grands studios de cinéma à son service. Mais Jim continue ses tournages coquins tout en recherchant la vérité sur le drame de sa vie, la mort de sa femme.  Symphonie de mitraillettes, Jim est mêlé à la mort de la maîtresse de Baldoni, fille d’un sénateur et qui a tourné dans l’un de ses films devenu un outil de chantage.

Polar noir, sans états d’âme, Simsolo connait son monde. a le trait d’une rare finesse, suggestif et élancé, souple et efficace. Tous les acteurs du drame auront droit à leur épilogue avec des trahisons mais aussi des actes étonnants de fidélité. Toujours l’écriture de Simsolo. On pourrait peut-être retrouver Jim et Jenny sur la Rive gauche parisienne.

Pornhollywood, T2 Crépuscules, Glénat, 13,90 €