Druuna persiste et signe en deux nouvelles intégrales

Les tomes 3 et 4 des intégrales de Druuna sont disponibles. On y retrouve la belle brune dans tout ses états. Serpieri a dû avoir une illumination quand il a donné vie à celle qui désormais est une icône de la BD érotique. Dans ces deux recueils réédités, Druuna va faire face à de bizarres et très moches amants potentiels qui vont lui montrer qu’avec elle on peut mourir de plaisir. A ne pas laisser à la disposition de tous les regards bien sûr.

Mandragora, Aphrodisia Quand elle se réveille dans la carcasse de son astronef, Druuna tombe sur des zombies en décomposition. Et sur l’amour de sa vie Shastar devenu virtuel. Mais où est la réalité ? Druuna rêve et se retrouve avec une partenaire féminine ce qui ne l’enchante pas. Elle accède au poste de pilotage et rejoint le prof. Dans ce monde inconnu elle devient une proie nécessaire à la survie des êtres qui le peuple dont un bizarre chef de gang et des amants à la vie écourtée par trop de plaisir. Dans le tome 4, Druuna rêve encore et se réveille entourée de momies. Elle ne se souvient plus de son nom et erre dans un ce qui semble être un vaisseau mais en fait une ville peuplée de bestioles et de types en cagoule. Le tout avec des aliens qui dévorent les humains dans lesquels ils grandissent.

La planète oubliée, ClonePas très rigolotes mais hyper réalistes ses aventures sidérales, sidérantes et fort sensuelles. Druuna est une nymphomane serviable et servie par le coup de crayon magique de Serpieri. Elle s’aime bien, ne bouge pas d’un poil, physique parfait et indestructible. Il y a une forme de poésie dans Druuna amoureuse de son Schastar, secourue par un gnome à la tête de masque japonais. Un peu gore l’ambiance mais c’est une star Druuna et on la redécouvre dans ces intégrales qui se terminent par des cahiers graphiques et des originaux de planches.

Druuna, Tome 3 Mandragora, Aphrodisia, Glénat, 19,50 €
Druuna, Tome 4 La planète oubliée, Clone, Glénat, 19,50 €