Festival de Sainte-Enimie, carton plein pour 2020 avec Berlion primé pour Agata, Bouthet pour Le loup est revenu, Kraehn pour son œuvre

On savait que cela allait presque être un coup de poker. Maintenir le Festival lozérien BD de Sainte-Enimie, même en le décalant de quelques jours début juillet, était un pari certes courageux, volontaire mais risqué peu de temps en fait après le déconfinement et ses contraintes toujours présentes. Et pourtant le Festival Enimie BD – Bulles de Burle a fait carton plein pour 2020, et mieux encore, les 4 et 5 juillet attirant un public très vaste venu, selon les auteurs présents, presque plus du nord que du sud de la France, Belgique comprise. Avec en prime des prix pour Berlion, Bouthet et Kraehn.

Tout s’est déroule comme prévu, selon des règles précises de distanciations dans les locaux et extérieurs de l’Espace municipal de Burle mis en place par les organisateurs pour tenir compte des exigences sanitaires validées avec les Services de la Préfecture de la Lozère. On a pu compter 2867 passages le samedi avec des participants très concernés par la BD, 1842 passages le dimanche, plus famille qui venaient soit par curiosité, soit pour découvrir la BD dans le prolongement des actions scolaires menées tout au long de l’année par Enimie BD dans le département. Le Festival a très largement augmenté ses chiffres de participation pour cette édition 2020 qui ouvrait, la première en France, après le confinement, la saison des évènements culturels grands publics autour du livre et de la BD.

La dispersion des stands en trois Espaces thématiques (BD, jeunesse, Manga), le sens de circulation obligatoire, les nombreuses expositions jalonnant le parcours, les ateliers, l’amplitude des horaires d’ouverture ont permis cette réussite largement méritée aussi bien par les organisateurs que par les auteurs qui avaient fait le choix de se déplacer. Le couplage du Festival avec l’opération européenne des 48h de la BD a également permis d’offrir des BD à 2 € et des ateliers de sensibilisation fixant l’attention des plus jeunes tout au long des deux journées d’ouverture.

Le plateau d’invités, certes limité à vingt participants, est resté suffisamment varié et riche pour permettre à tous de trouver les albums et les rencontres espérées en venant en ce début juillet au cœur des Gorges du Tarn. Ligne claire, roman graphique, héroïc fantaisy, documentaire, sport, humour, enfance, tous les genres étaient bien au rendez-vous avec leurs auteurs heureux de retrouver leurs lecteurs et de partager leur œuvre avec une dédicace.

Trois prix ont récompensé les meilleurs auteurs de l’année : Olivier Berlion pour Agatha (Glénat) a reçu le prix « Bulles de Burle », le prix du Festival; Marco Bouthet, auteur régional, a été primé dans la catégorie « Découverte » pour Le loup est revenu en auto-édition et Jean-Charles Kraehn et Patricia Jambers, sa coloriste, ont reçu le prix « Légende » pour leur œuvre depuis Les Ailes décapitées à Gil Saint André en passant par Tramp et Bout d’homme.

Mais Enimie BD ne se reposera pas après ce premier succès estival. Et avant de se remettre au travail pour l’édition 2021, dans le cadre du dispositif « Partir en Livre » ouvert par le Centre national du Livre du 8 au 15 juillet, les bénévoles santrimiols (NDLR: les habitants de Sainte-Enimie) viendront porter main forte à Anne, l’animatrice de l’association, pour sortir la Médiathèque hors des murs. Un kiosque équipé de tables, coussins, affichages, moquettes et nombreux bacs à livres et à BD, seront ainsi proposés tous les jours, à la fraîcheur de la Source de Burle, de 11h à 13h et de 16h à 20h. Des moments de plaisir pour lire et pratiquer des ateliers tant pour les familles que pour les groupes en vacances collectives dans le territoire. Entrée gratuite.

Jean-Michel Arroyo
Jean-Michel Arroyo. Enimie BD ®