Le Gorille au dos argenté, survie à tout prix

Une histoire de survie, de combat contre des intérêts sans pitié prêts à sacrifier la faune la plus rare, c’est ce que raconte Le Gorille au dos argenté. On sait que la déforestation, le braconnage, les entreprises minières car la viande sauvage se vend une fortune pourrait voir disparaitre les gorilles. Mais aussi bien d’autres espèces qui s’évanouissent chaque jour. Alors les ONG, les parcs animaliers se battent comme avec ce bébé gorille qu’on va, par tous les moyens, tenter de sauver car ses parents ont été abattus. Andréa Mutti au dessin et Pierre-Roland Saint-Dizier au scénario se sont servis de fait réels pour appuyer avec des éléments romanesques leur album qui montre que rien n’est perdu à condition que tous se battent ensemble sans rien lâcher et qu’on leur donne aussi les moyens de le faire.

Le Gorille au dos argenté

Un commando de braconniers chasse en jungle africaine, capture des jeunes animaux protégés, tuent les parents. Sur leurs traces il y a des gardes forestiers qui les traquent. Cette fois ils ont pu récupérer un bébé gorille mais les braconniers ont pu filer. En France une maman gorille a mis au monde un bébé que l’on pourra peut-être sortir du parc et ramener dans sa jungle d’origine. Les gardes africains ont trouvé le repère des braconniers qui semblent avoir des complicités en interne. Une journaliste française entame un reportage alors que deux femelles gorilles nées en France attendent de retourner en Afrique. Mais on sait que les compagnies minières dont celles qui recherchent le coltan pour les composants électroniques sont intraitable et saccagent si besoin la jungle refuge des grands singes, sans pitié non plus pour le personnel local employé.

Le Gorille au dos argenté

On a à la fois un polar, un thriller et un vrai moratoire sur le devenir de ces espèces superbes qu’il faut à tout prix sauver. Il faut des sanctuaires animaliers pour les gorilles mais aussi pour les éléphants, les buffles ou autres. On apprend aussi beaucoup sur la vie des gorilles, sur leur instinct maternel et leur grande capacité à s’adapter. Un album qui fait quand même peur car il montre que le pire peut arriver. Une leçon a méditer avec le petit gorille à dos argenté.

Le Gorille au dos argenté, Glénat, 14,95 €